Obligation d’information de l’agent immobilier suite aux renseignements du propriétaire

Nous avons évoqué, la semaine dernière (News du 31.03.2016), le devoir d’information du propriétaire vendeur.

 

Le Tribunal de 1ère Instance de Bruxelles (jugement du 8 mai 2006) précise, que « l’agent immobilier doit se comporter comme tout professionnel de la même spécialité normalement prudent et diligent et ne peut méconnaître les intérêts légitimes des tiers. A ce titre, il doit clairement informer le candidat acquéreur entre autres sur les caractéristiques du bien à vendre et plus généralement sur tous les éléments qui pourraient déterminer le consentement du futur acquéreur »

 

C’est logique, mais… vaste.

 

Dès lors qu’un des pans de l’information qui doit être communiquée par l’agent immobilier est la « contrepartie » des informations qui ont été fournies par le propriétaire, l’agent immobilier sera bien inspiré de prévoir, dans sa convention de courtage, que : « la responsabilité de l’agent immobilier ne pourrait, en aucune façon, être engagée pour tout dommage qui serait la conséquence d’information(s) erronée(s) et/ou dissimulée(s) par le commettant quant au bien offert à la vente».

 

À défaut… c’est la responsabilité de l’agent immobilier, professionnel, qui est susceptible d’être engagée…

 

Gilles Tijtgat

le 6 avril 2016

 

 

Contact
Suivez-nous 

Legisconsult 

Gilles TIJTGAT


Tel: +32 476 97 86 54

Fax: +32 56 91 21 63
Email: info@legisconsult.be

 

BCE 0560.673.757

© 2015 Legisconsult                                                                                                                                                                                                         Réalisation : Rose