Indexation du loyer :

quelques rappels pratiques …

 

 

Le principe : Le droit commun de l’indexation applicable à tous les contrats, y compris le bail de résidence principale prévoit que :

 

L’indexation est l’adaptation du loyer au coût de la vie.

 

Elle obéit à une série de règles précises (article 1728 bis du Code Civil) qui peuvent se résumer comme suit:

 

- l’indexation ne pourra être appliquée qu’une fois par année de location, et ce dès l’expiration de la première année ;

 

- l’indexation pourra être appliquée au plus tôt au jour anniversaire de l’entrée en vigueur du bail (date de la mise à disposition du bien) ;

 

- l’indexation devra être calculée sur la base des fluctuations de l’indice des prix à la consommation (index santé pour les baux conclus à partir du 1er février 1994) ;

 

- le calcul de l’indexation se fera selon la formule suivante : 

 

Loyer nouveau = Loyer de base x nouvel indice                                     indice de départ

 

Le loyer de base est celui repris dans la convention de bail. Le montant à prendre en considération est le loyer sans les frais et charges.

Le nouvel indice est, depuis le 31 mai 1997, celui du mois qui précède l’anniversaire de l’entrée en vigueur du bail.

 

Avant cette date et depuis l’entrée en vigueur de l’arrêté royal du 24 novembre 1993, le nouvel indice était celui qui précédait le mois de l’adaptation du loyer.

 

L’indice de départ est, en règle, celui du mois qui précède la date de signature du contrat.

 

Pour les conventions conclues à partir du 1er février 1994, l'indice de référence est l’indice-santé et non plus, comme c’était le cas avant cette date, l’indice des prix à la consommation.

 

L’indice santé peut être facilement obtenu en téléphonant au répondeur automatique du SPF Economie au numéro: 02.206.56.41.

 

Le SPF économie & l’excellent site PIM.be proposent également un outil de calcul d’indexation des loyers des baux de résidence principale.

 

Aucune disposition contractuelle ne peut autoriser une adaptation qui excéderait l’adaptation précisée ci-dessus. A défaut, elle serait immédiatement réduite à l’adaptation prévue par le Code civil.

Quelles sont les règles particulières applicables au bail de résidence principale (article 6 de la loi sur les baux de résidence principale)

 

En matière de bail de résidence principale, le régime applicable est le suivant :

 

- la clause d’indexation est présumée, en ce sens que même si le contrat de bail ne la prévoit pas, elle s’appliquera. Ainsi, si le bailleur convient avec son locataire de ne pas soumettre le loyer à l’indexation, cette exclusion devra, pour être effective, être expressément prévue au contrat de bail ;

 

- l’indexation, pour s’appliquer, devra faire l’objet d’une demande écrite de la part du bailleur. Si le droit de réclamer l’indexation est présumé, sa mise en œuvre nécessite une initiative de la part du bailleur ;

 

- l’indexation ne produira d’effet rétroactif que pour trois mois au maximum. Si le bailleur oublie d'adresser sa demande d’indexation à la date anniversaire du contrat, il ne pourra réclamer d’arriérés d’indexation que pour les trois mois précédents la demande écrite.

 

La prudence recommande ainsi d’adresser la demande par lettre recommandée de sorte que sa date puisse être établie, en cas de besoin, de manière indiscutable.

 

L'action pour la récupération des arriérés d’indexation se prescrira, quant à elle, après l’écoulement d’un délai d’un an.

 

L’article 6 de la loi sur les baux de résidence principale relatif à l’indexation des loyers est impératif.

 

Gilles Tijtgat

3 décembre 2015

Contact
Suivez-nous 

Legisconsult 

Gilles TIJTGAT


Tel: +32 476 97 86 54

Fax: +32 56 91 21 63
Email: info@legisconsult.be

 

BCE 0560.673.757

© 2015 Legisconsult                                                                                                                                                                                                         Réalisation : Rose