Efficacité de la clause résolutoire expresse dans un bail.

 

 

 

Les clauses résolutoires expresses sont réputées non écrites en matière de bail

(art. 1762bis c.c.).

 

Il s’agit de clauses (appelées également "pacte commissoire express") sanctionnant les manquements d’une des parties par la rupture automatique du contrat de bail.

 

Ces clauses, même si elles sont insérées dans le contrat de bail, ne sont pas valables et ne peuvent sortir “automatiquement” leurs effets et autoriser celui qui s’estime lésé à “se faire justice”.

 

Par exemple, la clause prévoyant qu’en cas de non paiement de deux loyers consécutifs, le contrat prend fin automatiquement est réputée non écrite et ne peut sortir ses effets même si le locataire a signé un tel contrat.

 

En cas de manquement, pour mettre fin au contrat, la partie lésée est obligée de demander la résolution du contrat au juge de paix dont l’appréciation demeure souveraine.

 

Gilles Tijtgat
Le 11 février 2016

Contact
Suivez-nous 

Legisconsult 

Gilles TIJTGAT


Tel: +32 476 97 86 54

Fax: +32 56 91 21 63
Email: info@legisconsult.be

 

BCE 0560.673.757

© 2015 Legisconsult                                                                                                                                                                                                         Réalisation : Rose